DISCOPATHIE

Hernie discale, Lombaire, Cervicale
Infiltrations, Injections, Médicaments

Discopathie : Définition

La discopathie est la plus fréquente des maladies du système nerveux. Cette maladie arrive en deuxième place, après le rhume, comme cause d'incapacité temporaire de travail.

La discopathie est aussi la maladie la plus courante de la colonne vertébrale, de la moelle épinière et des racines des nerfs rachidiens.

Dans la plupart des cas, une maladie discale survient à la suite de multiples microtraumatismes, souvent répétitifs ou à cause de stress physique. Mais il existe aussi parfois des anomalies congénitales qui favorisent les dommages de la moelle épinière et des racines nerveuses. Une discopathie peut survenir à n'importe quel âge, même jeune.

En règle générale, une discopathie est issue d'un processus "normal" d'usure prématurée et de "vieillissement" des structures de la colonne vertébrale.

Une discopathie peut se développer à n'importe quel niveau de la colonne vertébrale, même si elle se révèle plus fréquente au niveau des lombaires.

 

 

Quelles sont les causes d'une discopathie ?

Une discopathie est généralement associée à un traumatisme résultant :

  • D'un mouvement brusque ou
  • D'une mauvaise position du corps durant une longue période.

Quelles est la pathologie d'une discopathie ?

Un disque intervertébral est composé d'une structure fibreuse avec un noyau gélatineux central. Sa fonction est de servir d'amortisseur pour les éléments constituants la colonne vertébrale et à la protéger d'un contact direct avec les corps osseux des vertèbres.

Lorsqu'on est jeune, le noyau est gélatineux. L'élasticité des disques intervertébraux est supportée par un anneau fibreux, constitué de 10 à 12 couches concentriques de fibres de collagène, situées dans une direction diagonale et fixées aux plaques de cartilage. Mais avec l'âge, les microtraumatismes notamment, font évoluer ces propriétés.

Une discopathie provient d'une migration du contenu du noyau puis d'une rupture incomplète du noyau fibreux, avec une partie de la pulpe hors du disque.

Une hernie discale est donc formée par la migration de plus ou moins grande partie du contenu du noyau, à l'extérieur de l'espace du disque avec une rupture complète de l'anneau fibreux. Dit plus clairement, une hernie discale résulte de la saillie d’une portion d’un disque intervertébral.

 

 

Quels sont les symptômes d'une discopathie ?

Les symptômes d'une discopathie peuvent être les suivants :

  • Une douleur sévère qui se propage dans la zone de la racine du nerf touché
  • Eventuellement des troubles moteurs
  • Une diminution de la sensibilité 
  • Des fourmillements
  • Une faiblesse des muscles innervés par la racine nerveuse correspondante
  • Certains signes typiques tels qu'une atrophie musculaire, peuvent indiquer une compression des racines nerveuses
  • Etc.

Dans d'autres cas, l'apparition des symptômes d'une discopathie peut être plus lente, progressive voire passer inaperçue pour le patient. Certains symptômes peuvent donc laisser présager d'une discopathie, tels que :

  • Des douleurs au niveau du cou
  • Des migraines issues de douleurs cervicales
  • Des vertiges
  • Une diminution des douleurs lorsque le patient se repose dans un lit
  • Une recrudescence des douleurs lorsque le patient tousse, éternue ou force en faisant ses besoins
  • Une raideur musculaire avec une mobilité limitée et l'apparition d'une scoliose
  • Etc.

 

 

Quels traitements pour une discopathie ?

Les premières manifestations d'une hernie discale telle qu'une douleur locale au niveau du cou ou de la taille, ont un caractère temporaire et peuvent être traitées :

  • En restant alité quelques jours
  • Avec la prise de médicaments tels que des analgésiques, des anti-inflammatoires
  • Avec des massages
  • Un traitement de physiothérapie
  • Etc.

Le traitement des premières manifestations d'une discopathie, comprenant principalement du repos et du repos alité, la reprise d'une activité physique combinée à un renforcement musculaire ciblé, est généralement recommandé et prescrit par les médecins.

Si au terme de plusieurs jours, voire mois pour certains médecins, les douleurs persistent ou si les douleurs sont trop importantes dès le début de la discopathie, c'est à dire selon la gravité des symptômes, des injections locales peuvent être envisagées telles que des injections locales d'analgésiques, de stéroïdes ou d'anti-inflammatoires. Tout cela reste bien évidemment du ressort du médecin qui jugera de l'efficacité potentielle d'infiltrations.

 

 

Discopathie : Traitement chirurgical

Le type de traitement pour une discopathie est l'une des questions les plus controversées par la médecine. La plupart des médecins ne sont en effet généralement pas d'accord entre eux dans le fait d'opérer un patient d'une discopathie. En effet, certains médecins et chirurgiens préfèrent "aller assez vite" alors que d'autres médecins préfèrent n'envisager l'opération qu'en dernier recours, le patient pouvant ainsi souffrir durant de long mois voire des années.

Mais en principe, lorsque la douleur liée à une discopathie n'est pas ou plus contrôlée / contrôlable, qu'elle devient insupportable (car intense et persistante) pour le patient ou que des déficits neurologiques (tels qu'incontinence urinaire ou de la défécation involontaire par exemple) , l'option d'une intervention chirurgicale est généralement envisagée.

L'intervention chirurgicale devient donc généralement évidente lorsque les traitements avec des médicaments ne répondent plus et que des troubles neurologiques progressent tels que : 

  • Des déficits moteurs
  • Des troubles sensoriels
  • L'apparition ou le renforcement d'une scoliose en raison de mauvaises postures dues à la douleur.

Discopathie : Résultats d'une opération chirurgicale

Si les traitements par médicaments, combinés avec du repos, permettent de soulager progressivement le patient de la douleur d'une discopathie, les résultats postopératoires d'une intervention sur une hernie discale sont généralement excellents.

La quasi totalité des patients constatent un soulagement voire une disparition immédiate des douleurs dues la discopathie.

Seule une faible minorité des patients opérés d'une discopathie conservent, à des degrés divers, des douleurs résiduelles telles que des lombalgies ou des sciatiques.

 

 

 

Les informations données sur ce site ne sauraient engager l’auteur et ne sont données qu’à titre informatif. Aussi, consultez un professionnel de la santé pour toute question concernant une discopathie.

 

DISCOPATHIE : Forum et témoignages

Votre expérience sur une discopathie peut être intéressante pour les autres. Pensez-y ! Vous pouvez également retrouver des informations ici, sur les différents types d'hernie.

Nous vous proposons de laisser vos commentaires et témoignages dans le forum ci-dessous.

 

Commentaires  

Asly 0 Asly
Moi j'ai un hernie discale L4L5 comprimant les émergences, j'ai été opéré depuis 09-2017, la douleur a diminué, mais sa reste toujours, actu j'ai commencé a faire un régime de jeune, qui consiste a jeûner 2 jour dans le semaine pour perdre du poids et de la graisse, accompagner aussi par un régime: (gingembre+miel +citron)
25-10-2017 09:07
Ninon 0 Ninon
Cela fait 13 ans que je souffre du dos . ( j’en est 27) . Sa commence par un début d’arthrose avec lumbago a repetition, puis discopathie avec lumbago + sciqtique a repetition, ensuite c’est m’hernie discale avec exclusion.
Je souffre chaque jour c’est un enfer je ńen peux plus . Je ne marche plus comme avant je suis sans cesse fatiguer je ne peux plus rien faire sans avoir mal . La codeine ne me soulage parfois pas ... les medecins savent guerir mais il ne savent pas ce que l’on endure .et sa c’est moche . Sa joue un role important sur notre morale et vie sociable . Ils estiment qu’il n’y a rien a faire pour moi ... mais il n’y a pas un seul jour ou je me leve sans avoir les larmes aux yeux de douleur.
24-10-2017 20:59
scorpion 0 scorpion
Bonjour à tous et toutes, petit résumé : sciatique L5S1 depuis mai 2016, découverte Hernie discale Foraminale en août 2016. Après des mois de traitements (Laroxyl,Lyrica 75, Lamaline), Kiné, 3 infiltrations, port de corset rigide : pas d'améliorations , bien au contraire....J' ai repris le boulot, pas d'améliorations non plus. Je désespère d'aller mieux. Les douleurs augmentent de plus en plus : à la marche, au repos, assise et j'en passe. Bref, je ne sais quoi faire. Si quelqu'un peut m'aider, je vous remercie. Bien à vous.
24-10-2017 14:05
Quelais 0 Quelais
Bonjour. J'ai une pensée pour vous tous qui souffrez .on est bien seul dans ce cas.depuis 7 ans je souffre de déséquilibre vestibulaire.to ute sorte d examens kiné ostéo ext...il s avère que j ai une discopathie dégénérative . bilan catastrophique des médecins . gros désespoir.puis bataille de nouveau. .
22-10-2017 18:36
Deheulle 0 Deheulle
:o bonjours , mon enfant de 18 ans avait mal au dos depuis 3 ans suite a un accident en scooter , j ai du l emmené a l hopital en leurs expliquant ce qui c etais passer ,il l on occulté et mon dit quil n avait rien : je leurs avait demander une radio il m on répondu que ce n etais pas necessaire .
Mais au fil du tant il avait de plus en plus mal et me demander de faire roule son dos sur le mien il y a beaucoup de craquement a chaque fois et ce sentait mieux .
Aujourdhui je viend d avlir les resultat du scaner il s'avère quil a une discophatie fissuraire isolé sur l etage L5 dt S1 et annomalie dicales avec production et pte fissuration annulaire posterieure au etages L3-L4 et L4 -L5 sens anomalie
15-09-2017 12:52
edouard +2 edouard
il y a les injections radio guidée de prp ( plasma enrichis en plaquettes ) ou les injections radio guidée de cellules souche avant d'envisager la chirurgie !
Il y a aussi les injections d''orthokyne
renseignez vous !
cela répare les disques, les os, le cartilage, les tendons, etc ...
, juste par injection radio guidée !
Dans la plupart des cas il n'y a pas besoin de chirurgie ! c'est moins couteux, moins risqué, et plus avantageux à tous points de vues !
16-08-2017 17:22
edouard 0 edouard
Il y a les injections de prp ( plasma enrichis en plaquettes ) ou de cellules souches avant d'envisager la chirurgie
16-08-2017 17:15
Kossonou Georges 0 Kossonou Georges
Bonjour,
Depuis le 16 Juin j'ai eu une chute brutale la nuit en rentrant dans la douche. Et le lendemain matin j'ai commencé à sentir une douleur au niveau de ma colonne vertébrale précisément à la zone de jonction entre mon cou et mon dos. Je suis allé dans un centre de santé communautaire,d ans une clinique,ensuit e un examen de radiologie. Le résultat montre que je souffre d'une discopathie T1-T2. Les remèdes n'arrivent pas à me soulager vraiment. Mes épaules,mon dos,mes bras me font très mal actuellement. Je suis comptable donc je travail beaucoup assis. que dois-je faire encore? Aidez moi svp...
13-07-2017 15:01
brickler -1 brickler
Bonjour,
Je souffre d'une discopathie dégénérative L4 L5 depuis 2013...j'ai mis plus de 9 mois à m'en remettre et j'ai pu reprendre mes activités sportives et j'ai fait une reconversion professionnelle ( je faisais beaucoup de route) mon état c'était amélioré avec qqles crises ponctuelles : anti inflammatoire, ostéo, kiné, renforcement des muscles profonds...et là depuis octobre 2016 les crises se font de plus en plus douloureuses, ostéo, kiné ne servent plus à rien, anti inflammatoire bof bof, silicium organique m'a soulagé juste un moment mais je n'en peux plus de cette douleur que je ne contrôle plus. Je dois faire une infiltration le 10 juillet mais je n'y crois pas du tout. Sinon j'ai pris rdv chez un neurochirurgien pour voir si possibilité de remplacer le disque abimé...est ce que qql'un connais un bon spécialiste pour une opération d'une prothèse discale dans la région de la lorraine ? Merci par avance et bon courage à ceux qui en souffre
04-07-2017 08:30
Desmaris 0 Desmaris
J ai une discopathie c5-c6 plus pincement de la c4-c5 et arthrose c4-c5 quels sont les méthodes pour soulager les douleurs ?
Merci
28-06-2017 17:35

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Les informations sur la DISCOPATHIE peuvent intéresser vos ami(e)s

Partagez le site pour qu'eux aussi puissent en prendre connaissance